Comment obtenir la résidence au Costa Rica

Publié le par Français du monde - adfe - Costa Rica

Devenir résident au Costa Rica

Les divers statuts migratoires

Corps diplomatique, mission internationale, résidents, étudiants, chercheurs, rentiers, investisseurs

Le plus simple et pour ceux qui le peuvent :

Rentier

-Il ne faut pas travailler et pouvoir prouver sa capacité à recevoir 2500$ par mois de revenu (sans travailler) pendant 24 mois soit 2 ans.

-Avoir en dépôt au moins 60.000 US $ (2500 $ x 24 mois) sur un compte, et s’engager à retirer au moins 2500 $ US par mois durant les 24 prochains mois.) contre l’équivalent en Colons (monnaie locale) au cours du jour

-Pour les familles, le montant de 2500 $ de revenu par mois s’applique à un seul membre de la famille (parents-enfants à charge)

Investisseur

Pour avoir ce statut il faut avoir fait un investissement au Costa Rica d’au moins 200 000 dollars US. La valeur doit être réelle et vérifiable.

Pour l’achat d’une propriété la valeur doit être celle qui est inscrite au registre de propriété et à la municipalité (les valeurs des propriétés en général ne sont pas actualisées afin de limiter les impôts locaux.)

Pour le tourisme et les projets forestiers, la somme exigée à l’investisseur peut être moindre (à vérifier)

Retraité

Il faut présenter une preuve de retraite de 1000 $ par mois. La retraite doit être versée en colons au Costa Rica. Ce statut de résidence ne permet pas de travailler.

Mariage, regroupement familial et enfants

  • Pour le mariage avec un costaricien ou une costaricienne, il faut qu’il ait au moins deux ans et prouver qu’il est légitime. La résidence donne le droit à travailler.
  • La résidence peut être accordée aux enfants, frères et sœurs, et parents du résident. Elle est aussi accordée au conjoint (e) marié (pacs et mariage même sexe non reconnus)
  • La résidence est accordée lorsqu’un enfant nait au Costa Rica. L’enfant est automatiquement costaricien, et les parents peuvent alors demander une résidence permanente.

Résidence temporaire

Après 3 mois de « tourisme » pouvant être renouvelé en quittant le territoire costaricien et en y revenant (24 heures et avec un billet retour), le touriste décide de rester et de s'installer au Costa Rica. Il faut alors obligatoirement obtenir un statut de résident.

  • Obtenir une offre d’emploi d’un employeur qui doit prouver que le salarié étranger ne prend pas la place d’un travailleur costaricien et qu’il a un plus (langue par exemple). Certaines compagnies étrangères (françaises) peuvent vous employer et vous aider dans les démarches toujours en prouvant que l’emploi ne peut être assuré par un costaricien.

Documents à présenter pour les demandes de résidence

  • Lettre de demande en indiquant : la raison qui motive le demandeur à solliciter le permis, les noms et prénoms, la nationalité, le numéro de passeport, le lieu de résidence, la profession, les date et lieu de naissance, les coordonnées pour recevoir les informations, adresse au Costa Rica, la date et la signature.
  • Un certificat de naissance, traduit en espagnol et apostillé. (moins de 6 mois)
  • Un extrait de casier judiciaire, traduit en espagnol et apostillé. (moins de 6 mois)
  • L'original et la photocopie du passeport d'une validité d'au moins 6 mois.
  • Document prouvant la pension ou les revenus pour les rentiers. Si le certificat est émis à l'étranger, il doit être apostillé. (moins de 6 mois)
  • Deux photos format passeport, récentes et de face.
  • Un relevé des empreintes digitales, délivré par le Ministère de la sécurité publique de San José. (tel 2586-4147 de lundi à vendredi de 07:00 à 15 heures pour prendre rendez-vous.
  • Le demandeur doit s’inscrire auprès de l’ambassade de France au Costa Rica et fournir une preuve de cette inscription.
  • Le demandeur devra s’inscrire à la Caja costarricense de seguro social

Tous les documents doivent être traduits par un traducteur assermenté. Une liste de traducteurs officiels au Costa Rica est disponible sur le site www.rree.go.cr.

Site à consulter pour vérification

http://www.migracion.go.cr/extranjeros/residencias.html

Commenter cet article