Pour les touristes, en cas de problèmes

Publié le par Français du monde - adfe - Costa Rica

Papiers perdus ou volés, problèmes d’argent ou de santé ???

Les vacances à l’étranger peuvent parfois mal tourner.

Cet été, vous partez en vacances au Costa Rica. Vous avez effectué toutes les formalités, tout organisé, pensé au moindre détail. Pourtant, nul n’est à l’abri d’un imprévu.

Perdre son passeport, se faire voler son argent, tomber gravement malade…Autant de situations qui peuvent gâcher vos vacances.

Savez-vous que dans certains cas, vous pouvez demander l’aide du consulat ou de l’ambassade de France ?

Tout Français de passage (personne en déplacement professionnel, touriste) en difficulté a en effet la possibilité de prendre contact avec le consulat, y compris en dehors des heures de service et durant le week-end, car une permanence est assurée.

  • Ambassade de France au Costa Rica

De la Mitsubishi - 200m sur y 25m oeste Curridabat10177-1000San José

(506) 22 34 41 67

http://www.ambafrance-cr.org/

L’action du consulat est bien entendu limitée par les contraintes du droit local et les normes de droit international.

LES AIDES AUX FRANÇAIS DE PASSAGE EN DIFFICULTÉ

EN CAS DE VOL DE PASSEPORT

Dans certaines conditions exceptionnelles justifiées, le consulat peut délivrer un passeport d’urgence d’une validité réduite à 1 an, mais le passeport d’urgence n’est ni électronique, ni biométrique, et il faudra au minimum 24 heures pour l’obtenir.

Pour obtenir un passeport d’urgence, notamment en cas de perte ou de vol de votre passeport ordinaire, il faut :

1 –signaler la perte/vol immédiatement à la section consulaire en précisant les informations suivantes : nom, prénoms, date et lieu de naissance, lieu de délivrance, date de délivrance et date de fin de validité. Le signalement permet d’interroger l’autorité émettrice dans les meilleurs délais.

2 – présenter si possible au consulat la copie du document perdu ou volé.

3 – déclarer la perte ou le vol auprès des autorités de police locales compétentes.

4 – présenter une photographie d’identité. La photographie d’identité doit être conforme aux normes.

5- prévoir un paiement de 30 euros en espèces et en monnaie locale.

6 – Effectuer la déclaration de perte ou de vol au consulat et procéder aux formalités de demande de passeport d’urgence.

7 – Si vous voyagez aux Etats-Unis, vous devez renouveler votre déclaration ESTA - Electronic System for Travel Authorization avec les références de votre nouveau passeport d’urgence. Il vous faut également demander un visa auprès de l’ambassade des Etats-Unis.

EN CAS DE DIFFICULTES FINANCIERES

Si on vous vole votre carte bleue ou carte de crédit. Le consulat pourra vous renseigner sur le moyen le plus efficace pour que des proches puissent vous faire parvenir rapidement la somme d’argent dont vous avez besoin.

Le consulat peut aussi consentir une avance remboursable, à condition que vous disposiez d’un compte bancaire solvable.

Si vous n’êtes pas solvable et s’il n’existe aucune possibilité d’assistance familiale, le consulat peut accorder une aide financière exceptionnelle.

EN CAS D’ARRESTATION

Vous pouvez demander que le consulat soit informé et avez le droit de demander à communiquer avec lui.

Celui-ci a le droit d’intervenir à plusieurs niveaux. Il peut :

  • Faire savoir aux autorités locales que vous vous trouvez sous la protection consulaire de la France et s’enquérir du motif de l’arrestation
  • Demander la restitution du passeport s’il a été conservé par les autorités locales
  • Informer votre famille, si vous le souhaitez, et solliciter des autorisations de visite
  • S’assurer des conditions de détention et du respect des lois locales.

EN CAS DE PROBLEMES DE SANTE

Le consulat peut vous orienter vers un hôpital ou un médecin spécialiste, et prévenir votre famille.

Les coordonnées de ces praticiens peuvent généralement être consultées sur le site Internet du consulat.

Pour les hôpitaux publics (Costa Rica) on vous soignera et vous aurez une dette. Pour les hôpitaux privés, on vous demandera toujours de laisser un voucher d’avance !

Mais attention, dans tous les cas, les honoraires restent à la charge du patient, ou de l’assurance internationale prise auparavant.

EN CAS D’ACCIDENT GRAVE

Le consulat est, en principe, prévenu par les autorités locales de tout accident grave concernant un Français.

Si vous êtes gravement accidenté, le consulat pourra prévenir votre famille et envisager avec elle les mesures à prendre : hospitalisation sur place ou rapatriement.

Le consulat ne peut pas effectuer un rapatriement aux frais de l’État, sauf dans un cas d’une exceptionnelle gravité et sous réserve d’un remboursement ultérieur.

EN CAS D’AGRESSION

Si vous êtes victime d’une agression, consultez un médecin si besoin. Portez plainte auprès des autorités locales de police et prévenez le consulat en lui expliquant de façon précise les circonstances et modalités de l’agression.

Pour les infractions les plus graves, vous pouvez également déposer plainte en France auprès des forces de l’ordre de votre domicile.

Quelle que soit la nature de l’agression, la victime ou ses ayants droit peuvent s’adresser à l’Institut national d’aide aux victimes et de médiation (INAVEM).

EN CAS DE DECES

En cas de décès, le consulat prendra contact avec la famille pour l’aviser et la conseiller dans les formalités légales de rapatriement ou d’inhumation de la dépouille mortelle ou de ses cendres.

Les frais sont supportés soit par la famille, soit par l’organisme d’assurance du défunt.

AVANT LE DÉPART

Prévoir :

-assurances.

- photocopies des documents d’identité,

-Photos réglementaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article