Lettre ouverte à Christiane Taubira

Publié le par Français du monde - adfe - Costa Rica

Lettre ouverte à Christiane Taubira

Lettre ouverte à Christiane Taubira

Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la justice du gouvernement français, a été la cible d'attaques racistes ces derniers mois, lors des manifestations contre le mariage pour tous. Elle a ensuite été comparée à un singe par une candidate d'extrême droite, insulte plusieurs fois reprise, y compris par une enfant, lors de différentes manifestations, avant qu'un hebdomadaire d'extrême-droite n'en fasse sa «Une» en titrant : «Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane».

A la suite de cette séquence nauséabonde, Français du monde - ADFE Costa Rica a souhaité apporter son soutien à Madame Taubira en lui adressant cette lettre ouverte.

Madame Christiane Taubira

Garde des Sceaux, ministre de la justice

Ministère de la justice

13 place Vendôme

75001 Paris

Madame la ministre,

Nous vous adressons cette lettre pour vous dire que nous, français du Costa Rica,

sommes fiers de la ministre que vous êtes, de votre façon de faire de la politique et de votre conception de la République. Nous sommes admiratifs de votre courage, de votre dignité, de vos combats, de vos idées, de votre culture et de votre talent oratoire.

Il y a quelques années encore, « On n'était pas racistes, mais ... ; On n'avait rien contre les noirs mais ... ». Derrière sa dénégation policée, presque civilisée, le racisme ordinaire affleurait mais était contenu. Prenant sa source au plus profond de l'inconscient collectif, le racisme archaïque était cantonné au préconscient, séparé de la conscience par la culture. Monsieur Toutlemonde pensait que la couleur de peau, était « naturellement » un critère de hiérarchisation sociale, mais ne le disait pas.

Aujourd'hui, un verrou a sauté. Un tabou est levé. La culture ambiante n'est plus à même d'endiguer l'expression du noyau dur des représentations et des « valeurs » racistes. L'animalisation d'un adversaire politique, parce qu'elle est femme, noire, puissante, engagée et cultivée peut désormais faire la une d'un magazine : c'est inacceptable.

En s'exprimant ouvertement, le racisme se banalise. Mais il avance aussi à visage découvert. D'insidieux, il devient brutal. Ses partisans sont désormais sur le champ de bataille, prêts à en découdre.

Madame la ministre, chère Christiane, il faut donc livrer le combat et être confiant dans l'avenir. Vous pouvez compter sur nous : l'arme bête du racisme sera vaincue par les idées nobles et l'esprit républicain que vous incarnez si bien.

Français du Monde - ADFE Costa Rica

San José le 13 novembre 2013

Commenter cet article